Square du Vert-Galant

C’est en 1884, de par la réunion de plusieurs petites îles, que l’on aménage le parc du Vert-Galant qui n’est rien de plus que le sobriquet d’Henri IV, amoureux des femmes. Le square est d’ailleurs créé pour rendre hommage au « bon roi Henri » ainsi qu’à ses différentes maîtresses. Le square, se lovant au premier arrondissement, est si verdoyant qu’il nous fait oublier que nous sommes en plein milieu de la ville et ce n’est certainement pas lui qui contestera l’affectueux surnom de Paris comme ville de l’amour ! Ses ballades romantiques en bateau attirent plus d’un coeur déjà pris. Son atmosphère, calme et chaleureuse, confère une ambiance intimiste à tous les amoureux de la nature… Ou des amoureux tout court.

 

Dominé par la statue équestre d’Henri IV reposant sur le Pont Neuf, le square se voit gratifié en 2007 du label « espaces verts écologiques » décerné par ECORERT. Et c’est amplement mérité !

 

D’un point vue plus historique, le square accueille la plaque commémorative de l’exécution de Jacques de Molay en souvenir des exécutions au bûchers qui eurent lieu le 18 mars 1314 des deux plus hauts dignitaires de l’Ordre du Temple, Jacques de Molay précédemment cité et Geoffroy de Charnay. Bien plus tard à l’occasion de l’Exposition universelle de Montréal d’avril 1967 de Paris, une cérémonie amicale fut organisée en l’honneur de l’ambassadeur du Canada, Jules Léger ainsi que son homologue Jean Chapdelaine. Lors de cette cérémonie, une pierre en provenance de l’Île Saint-Hélène (Montréal) fut déposée dans le square du Vert-Galant.

Notez la visite et laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *