Le Pont Neuf

En totale opposition à son nom, le Pont Neuf est un des plus anciens sites de la ville, mais aussi l’un des plus populaires ! Sa construction débuta en l’an 1578 et son édification prit fin sous le règne d’Henri IV en 1604. Situé à l’ouest de l’Île de la Cité, le Pont Neuf se trouve en aval du pont de Change, du pont Saint-Michel et en amont du pont des Arts sur le petit bras. L’inauguration par Henri IV qui le baptisera de « Pont Neuf » se tiendra en 1607. Pourquoi ce nom ? Cette appellation lui est attribuée de par son aspect innovant. En effet, il est le tout premier pont de pierres équipé de trottoirs et dépourvu d’habitations à traverser la Seine. Il est aussi un des premiers ponts de Paris à ne plus être couvert.

Les travaux de cette audacieuse entreprise furent dirigés par deux architectes : Baptiste Androuet du Cerceau et Guillaume Marchand. D’un point de vue purement descriptif, le pont mesure 140 mètres en longueur et 20,5 mètres en largeur. Il se compose d’une succession d’arches, dont sept se trouvent sur le grand bras de la Seine et cinq sur le petit bras. Les lampadaires qui jalonnent son chemin ont été construits entre 1853 et 1855 par Victor Baltard, aussi architecte des anciennes Halles de Paris. Quant aux flans du pont, ils sont ornés d’environ 380 mascarons, sortes de figures grimaçantes.

Classé aux monuments historiques depuis 1889, il s’ajoutera à la liste des monuments référencés par l’UNESCO comme patrimoine mondial en 1991.

Notez la visite et laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *