Le Palais-Royal

 

L’histoire du Palais-Royal débute en 1624 par l’achat de l’hôtel Rambouillet par le Cardinal Richelieu qui souhaitait à cette époque se rapprocher du lieu de résidence du roi qui était : le Louvre. D’hôtel, le Rambouillet devint un palais sous la direction de l’architecte Jacques Lemercier. Le Cardinal Richelieu lui soumit également la demande de construction d’un quartier de ville. Ses achats se poursuivirent jusqu’à sa mort. Ainsi, il fit don à Louis XIII d’un palais, d’un quartier de ville, d’un jardin public et d’un lotissement. Dès lors le palais deviendra le lieu de résidence de ceux qui ont marqué l’histoire de France. Des personnalités comme Molière, Lully, le régent Philippe d’Orléans… Chacun apportant une touche personnelle à l’édifice emblématique que nous connaissons aujourd’hui.

De 1642 à 1652, Louis XIV y vécut en compagnie de sa mère Anne d’Autriche. De nombreux architectes se succédèrent afin d’apporter des modifications au palais : Hardouin-Mansart, Cartaud ou encore Contant d’Ivry. Ce fut finalement la famille d’Orléans qui hérita du palais. Le régent Philippe y permit la venue de nombreux artistes et constitua une collection d’oeuvres d’art de premier choix.

L’élaboration de la configuration actuelle du palais débutera sous la supervision de Victor Louis, mais ne s’achèvera qu’avec le retour du duc Louis-Philippe en 1814 qui confiera la fin des travaux à Fontaine, assisté par Persier. Louis-Philippe une fois sacré roi de France, la résidence deviendra un lieu de passage.

De nos jours, le palais exerce principalement une fonction administrative en hébergeant le conseil économique et le conseil constitutionnel depuis 1958.

Notez la visite et laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *