Montmartre : lieu de culte

paris-Montmartre2

 

Depuis l’époque gallo-romaine jusqu’à nos jours Montmartre est connu pour être un célèbre lieu de culte et de pèlerinage intense, mais aujourd’hui encore l’origine de son nom est sujette à discussion. « Mont de Mars » ou « Mont des Martyrs » ? À l’époque gallo-romaine deux temples siégèrent fièrement du haut de la butte, l’un dédié à Mars, l’autre dédié à Mercure. Montmartre serait donc le dérivé de « Mons Martis » dit « Mont de Mars » en référence au Dieu de la guerre Mars.

 

La deuxième étymologie envisageable serait « Mons Martyrum » dit « Mont des Martyrs ». Pour appréhender l’origine de ce nom, il faut remonter jusqu’à l’existence du premier évêque de Paris, Denis de Paris, dénommé sous la chrétienté médiévale : Saint-Denis. Dans la cité alors nommée Lutèce, Saint-Denis fut décapité en 250 à Montmartre aux côtés de deux de ses compagnons : Rustique et Éleuthère. Or les récits racontent que Saint-Denis aurait survécu à son exécution et aurait traversé Montmartre, sa tête coincée sous son bras, pour s’effondrer six kilomètres plus loin après avoir confié sa tête à une pieuse dénommée Catulla. À l’endroit exact de sa mort siège aujourd’hui l’actuelle basilique Saint-Denis, érigée à l’emplacement d’un cimetière gallo-romain. Le supposé chemin que Saint-Denis aurait parcouru se nomme : « rue des Martyrs ». Outre Saint-Denis des fouilles révélèrent la présence d’ossements de chrétiens anonymes également martyrisés. La chapelle « Martyrium» dit « champ des morts » a été construite en leur commémoration.

 

Ces faits ont conduit à l’appellation « Mont des Martyrs » répandu dans le langage populaire comme « Montmartre », « martre » signifiant martyr en vieux français.

Notez la visite et laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *