Le Sacré-Coeur

jesus-christ-paris-Sacre-Coeur

À Montmartre, aux côtés de la paroisse Saint-Pierre et de la paroisse Saint-Jean siège le Sacré-Coeur. L’édifice est véritablement l’emblème d’un vœu national lorsqu’en 1870 la France déclare la guerre au royaume de Prusse et qu’elle essuie un an plus tard sa défaite qui conduira à l’annexion par le Reich de l’Alsace-Moselle. Le vœu est formulé par Alexandre Legentil et Hubert Rohault de Fleury qui considèrent alors que tous les maux que subit la France ont une origine spirituelle. C’est en 1872 que le Cardinal Guibert, archevêque de Paris, approuve le vœu de la construction d’une Église dédiée au Sacré-Coeur du Christ pour faire appel à la miséricorde du Seigneur et sortir la France de sa période de désolation. Le Cardinal choisit Montmartre comme lieu d’édification. La construction d’une Église dédiée au coeur du Christ détonne avec les nombreuses basiliques édifiées en l’honneur de la Vierge Marie, comme Notre-Dame, à la même époque. Alors que la basilique est toujours en construction, Thérèse Martin et Charles de Foucauld se consacrent respectivement en 1887 et 1889 au Sacré-Coeur du Christ dans la Crypte de la Basilique à l’autel Saint-Pierre. La basilique du Sacré-Coeur sera ensuite inaugurée en 1891 par le Cardinal Richard, archevêque de Paris. L’achèvement du campanile et la mise en place de la croix du lanternon aura cependant lieu en 1912. La consécration de la Basilique se déroulera ensuite en 1919 par le Cardinal Amette sous la conduite du Cardinal Vico, envoyé par le Pape Benoît XV.

Notez la visite et laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *