Le Soldat inconnu

Le Soldat inconnu : « Ici repose un soldat français mort pour la France. 1914-1918 »

 

Symbole de tous les soldats français morts au combat durant la guerre de 14-18, le Soldat inconnu repose au pied de l’Arc de Triomphe, place Charles-de-Gaulle.

 

Sous l’impulsion de François Simon en 1916, président de l’association du Souvenir français fondée en 1887, la volonté d’inhumer le corps d’un soldat dans un endroit symbolique en mémoire des défunts de la guerre franco-prussienne voit le jour. En 1919, l’Assemblée adopte cette idée à l’unanimité. Dans l’impossibilité de trouver un accord quant au lieu d’inhumation, le gouvernement trancha et prit la décision de fêter par la même occasion la récupération de l’Alsace-Lorraine, l’anniversaire de la IIIème République et l’armistice de 1918 en transférant le coeur de Gambetta, artisan de la défense durant la guerre franco-prussienne, au Panthéon en ce jour du 11 novembre 1920.

 

Une décision peu satisfaisante qui provoqua la colère de la presse. Cette dernière réclama l’inhumation d’un soldat français couplée au transfert du coeur de Gambetta. En réaction le gouvernement fit exhumer les restes de huit soldats français des huit champs de bataille les plus meurtriers. Les huit corps transportés à Verdun, Auguste Thin, rescapé des affrontements de Champagne, fut choisi pour désigner le cercueil du soldat inconnu.

 

Ainsi le 11 novembre 1920, le cercueil du soldat inconnu remonta les Champs-Élysées, porté jusqu’à la voûte de l’Arc de Triomphe et laissa place au recueillement. L’inhumation définitive aura lieu le 28 janvier 1921.

 

Depuis le 11 novembre 1923 la Flamme du Souvenir brûle nuit et jour afin que ce soldat et toute sa symbolique ne sombrent dans l’oubli.

Notez la visite et laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *